En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.

Actualités

29 novembre 2017

Achat immobilier : et si vous optiez pour un investissement différent ?

Acheter sa résidence principale, une villégiature ou encore un bien à louer pour en tirer des revenus : investir dans la pierre en profitant des taux planchers du moment reste l’un des meilleurs moyens d’améliorer son confort de vie et d’anticiper sa future retraite.

Quatre projets, quatre avantages

Si les produits financiers sécurisés sont aujourd’hui moins attractifs que par le passé, cette conjoncture est favorable, en raison de la faiblesse des taux d’intérêt, aux investissements immobiliers.

Résidence principale, villégiature, locatif ou désir de diversifier son portefeuille… chaque projet est différent, chaque objectif aussi.

  • Investir pour toujours : 15 à 20 années de loyers suffisent, sur plus de 80 % du territoire , pour s’offrir un logement équivalent à celui qu’on occupe. Acheter sa résidence principale évite d’investir à fonds perdu et permet de se sentir vraiment chez soi.

  • Se faire plaisir : votre résidence principale est remboursée ? Pourquoi ne pas poursuivre l’effort pendant encore quelques années pour vous offrir une résidence secondaire et augmenter votre patrimoine ? Cette villégiature peut aussi être mise en location pendant les périodes où vous ne l’occupez pas. Et permet le plus souvent, si vous investissez dans un programme neuf et bien situé, une belle plus-value à la revente.

  • Percevoir des revenus locatifs : un bien mis en location peut s’autofinancer en grande partie. Et permet même, grâce au dispositif Pinel, de défiscaliser jusqu’à 21 % du coût d’acquisition. Une fois remboursé, les revenus générés aident à concrétiser une nouvelle opération ou constituent un complément de retraite appréciable.

  • Anticiper sa succession : tous les 15 ans, la loi autorise la donation d’un logement neuf à un héritier, sans impôts ni droits de succession jusqu’à concurrence de 200 000 €. Donation en pleine ou nue propriété, tout est possible.

 

Choississez votre futur chez vous
Retour haut de page